Conseils Pratiques

4 conseils pour maitrîser la peur et l’anxiété

La plupart d'entre nous ressentons à l'occasion de l'anxiété. Mais lorsque l'anxiété nous empêche d'être productif, il est temps de reprendre le contrôle. Nous vous proposons quelques moyens éprouvés pour y parvenir. Mais si les symptômes persistent ou s'aggravent, parlez-en à votre médecin.

1. Verbalisez

Melisa Robichaud, psychologue à la clinique des troubles anxieux de l'hôpital universitaire de la Colombie-Britannique Vancouver (UBC), affirme que tout le monde fait face à des préoccupations,  au stress et à l'anxiété.

  • Un trouble anxieux apparaît lorsque les symptômes de l'anxiété  interfèrent avec vos activités quotidiennes habituelles.
  •  La verbalisation intérieure réduit l'anxiété à un niveau plus acceptable, moins nuisible.
  • Si vous êtes anxieux, c'est que vous sentez que quelque chose vous menace comme une réunion de travail pour laquelle vous croyez être mal préparé et vous vous dites "Que faire si je dis quelque chose de stupide? »
  • Défiez ces idées non  fondées! Demandez-vous quelle est la probabilité que ce que vous craignez se passe réellement et trouvez ensuite comment faire face à cette éventualité, si jamais elle survient.

2. Affrontez vos peurs progressivement

  • Si vous êtes anxieux en présence de chiens par exemple, commencez par regarder des photos de chiens « et ressentez, vivez, les sentiments d'anxiété qu'elles vous inspirent», suggère Melissa Robichaud. Laissez ces émotions se manifester en vous sans chercher à les refouler. Elles se dissiperont doucement d'elles-mêmes. « Ensuite, dans une deuxième étape essayez d'être proche d'un petit chien amical, celui d'un parent, d'un ami ou d'un voisin et de persévérer dans cette voie ».
  • De même, si vous êtes stressé à l'idée d'un entretien professionnel, simulez cet entretien avec un ami, un membre de votre famille ou un thérapeute.
  • Lorsque le jeu de rôle devient plus facile, vous êtes prêt pour vivre l'événement réel.

3. Évitez le stress lié aux mensonges

  • Mentir n'apporte que du mal, que du négatif. Pinocchio le sait bien, comme nous tous d'ailleurs.
  • Mentir augmente les niveaux d'hormones du stress qui  peuvent avoir des effets nocifs à long terme. La pression artérielle augmente, ainsi que la fréquence cardiaque et le rythme respiratoire.
  • Lorsque nous mentons, la réponse de stress est si forte que les chercheurs mettent au point un « test de reconnaissance» pour mesurer les niveaux d'hormones du stress dans notre respiration.

4. Contrôlez votre respiration

  • Lorsque vous êtes anxieux, votre cœur bat comme une locomotive et votre respiration est si haletante qu'il n'y a pas assez d'oxygène dans vos poumons.

La respiration profonde

  • Allongez-vous sur le sol,  posez la main sur la poitrine, restez immobile et respirez normalement.
  • Respirez ainsi pendant 5 minutes. Avec votre main, ressentez votre respiration. Respirez lentement et profondément à partir diaphragme. Ne respirez pas à partir de la poitrine.
  • Prenez conscience de votre respiration dans des situations calmes, par exemple lorsque vous lisez  ou en regardant la télévision.
  • Lorsque vous vivez des situations stressantes - par exemple les embouteillages - essayez de respirer comme vous le faites dans des situations calmes .
  • Essayez d'intégrer dans votre vie de tous les jours cette façon normale de respirer.
  • La respiration thoracique a toujours sa raison d'être et nous devons nous efforcer de l'utiliser que dans les cas de stimulation émotionnelle extrême -comme fuir ou se battre.

Crédit complet: pg.ca

Wow! Quel site génial! Allez voir : pg.ca