Assurance de Personne

3 choses à savoir avant de souscrire à une assurance invalidité

Souscrire à une assurance est une décision importante dans la vie, alors la meilleure façon de s'assurer que vous en avez pour votre argent est de vous renseigner. Voici trois conseils utiles à prendre en compte.

 

1. Ne souscrivez pas à une assurance sans valeur

Certaines assurances invalidités s'apparentent à ce qu'on appelle activité de protection lucrative. Ce genre de protection signifie que s'il vous est possible d'exercer tout type d'emploi vous avez toutes les chances pour ne pas être indemnisé par l'assurance.

  • Au lieu de cela, demandez à votre agent d'assurance soit une police en «occupation propre» ou une police «de remplacement de revenu»
  • L'occupation propre vous indemnisera si vous êtes dans l'incapacité d'exercer votre emploi - par exemple, si un écrivain perd sa capacité d'écrire, l'assurance va payer la réclamation. Il va continuer à être payé, même s'il change de carrière et réintègre la population active.
  • Une police «de remplacement du revenu» continuera à verser des prestations à cet écrivain, mais réduira ses prestations s'il décide de réintégrer la population active et de poursuivre une autre carrière.
  • Ces deux types de polices sont assez cohérents dans la mesure où, si vous avez moins de 50 ans, vous êtes plus susceptible à 50% d'être invalide pendant un certain temps que mort.

2. N'annulez pas mais renouvelez votre assurance

L'assurance invalidité coûte cher, alors ne laissez pas les compagnies d'assurance vous persuader de la rendre encore plus cher un jour. Il est préférable de mettre un peu plus d'argent dans la police tout de suite et obtenir ce qu'on appelle une police non résiliable et à renouvellement garanti.

  • Cela vous couvre dans pratiquement toutes les situations. Vous changez de profession pour passer de comptable à receveur de javelot? Ils ne peuvent pas annuler votre contrat et doivent le renouveler.
  • Les deux autres types d'assurance invalidité - le classique «renouvellement garanti» et le «renouvellement sous certaines conditions» - présentent des inconvénients majeurs.
  • La police «renouvellement garanti» peut se limiter à cet aspect, mais il offre à la compagnie d'assurance la souplesse nécessaire pour apporter des modifications à la police.
  • Pour le «renouvellement sous certaines conditions», eh bien, ne vous attendez pas à obtenir un renouvellement une fois que la compagnie a découvert que vous attrapez des javelots pour gagner votre vie.

3. Obtenez votre assurance soins de longue durée maintenant

Même si vous n'avez que 35 ans, intégrer ce secteur très dynamique de l'industrie de l'assurance est une initiative intelligente. Pourquoi? Parce que vos primes seront très faibles, et, par conséquent, vous économiserez de l'argent au fil du temps

  • L'assurance soins de longue durée vous couvre en cas d'invalidité et de longue maladie. L'assurance peut vous accorder toutes sortes de protection, telles que la couverture des coûts de soins infirmiers et des soins de santé à domicile.
  • N'en déplaise à certains, le vrai problème est que très peu de jeunes personnes pensent suffisamment à l'avenir. Au moment où ils deviennent des personnes âgées, les primes mensuelles peuvent être trop lourdes à supporter.

L'assurance invalidité est une souscription importante et souvent déroutante. Avant de signer sur la ligne en pointillés, gardez ces trois conseils à l'esprit.

Crédit: PG.ca